Présentation
Accueil
Historique
Les lois
Le livre d'or
Petites annonces
Temoignage

Photos
Photos d'Algerie
Photos de classes
Vierge Santa-Cruz
Saint Génis/fontaines

Services
Livres
Films Pied-noir
Journaux
Chansons Pieds Noirs
Associations
Bonnes adresses
Locations
Pieds Noirs en France
Recettes

News
Macron nous insulte
Oranais et Choupotois
Harkis et Pieds Noirs
La honte du 19 mars
Santa Cruz 2016
Archives

Sites partenaires
Partenaires Pub
Annuaire Sites amis





Ajouter aux favoris


Moteur de recherche

Accueil Me contacter Ajouter aux favoris

  Flux RSS flux rss


Livre d'or des Pieds Noirs
Il y a 2649 Méssages sur le livre d'or
Pour poster un message cliquez ici.


012   3 45678910111213141516171819202122232425262728293031323334353637
Méssage de : cirta      posté le : 9 novembre 2015
je n'oublierai jamais l'Algérie où je suis née et où j'ai vécu jusqu'en 1962 à quoi bon remuer le passé de cette fin pour nous je garde des souvenirs merveilleux des senteurs qui se dégageaient de cette terre, les paysages c'est ça qui doit rester dans notre mémoire ; j'ai vécu surtout à Constantine et j'aimerais bien retrouver des amies qui y ont vécu certes je ne suis plus jeune mais j'espère que beaucoup sont encore de ce monde
ixxia77@gmail.com

 
Méssage de : Monenfance      posté le : 7 novembre 2015
Lire:... à ceux et celles qui savent reconnaître ''le bon grain de l'ivraie''.
monenfancealg@yahoo.fr

 
Méssage de : Monenfance      posté le : 7 novembre 2015
Bonjour à tous ceux et celles, qui reconnaître ''le bon grain, de l'ivraie''.
@Lorenzino,
Je viens de lire dans votre intervention, que vous citez mon pseudo. Et vous m'accusez d'une tâche de bas niveau!!! Non, détrompez-vous, je ne suis pas une personne malhonnête pour m'abaisser à ce point là !!
A votre place, je regretterais mon geste. Pauvre de vous!
monenfancealg@yahoo.f

 
Méssage de : Charles      posté le : 7 novembre 2015
A cette epoque on me surnommait Charles .Je recherche Castillo Faustin qui habitait a Mers El Kebir qui travaillait avec moi chez Emile Abbad au bar Emillion a Ain el Turck.Je serai heureux d avoir de ses nouvelles ainsi de Michel Dubois, il avait une boucherie chevaline à Ain El TURCK, son fils s appelait Alain.Merci de me contacter si vous vous reconnaissez. Nouvelles aussi de Mimouna , son frere s appelait Bartolo.
boumediene.bendaoud@sfr.fr

 
Méssage de : lorenzino      posté le : 4 novembre 2015
Christiane emploie les méme mots que didine mon enfance. c'est les mémes.povre de nous.
lorenzo.reus@sfr.fr

 
Méssage de : l'oranaise      posté le : 2 novembre 2015
bonjour je suis a la recherche d'une amie d'oran simone Elbaz qui habitez rue de la revolution quartier juif qui a travailler aux chaussures chez paul et roger bd Gallieni en 59ou 60et chez bastos aux cigarettes qui a pris avec moi le bateau pour la françe le 1.7.1962 merci de me contacter tel 06.11.11.26.03
elianes@live.fr

 
Méssage de : lorenzino      posté le : 1 novembre 2015
walles camelia. on change de pseudo mais c'est les mémes. genevieve pepe et maintenant un troisieme. lamentable
lorenzo.reus@sfr.fr

 
Méssage de : Monenfance      posté le : 1 novembre 2015
Bonjour tout le monde.
@ Badarou:
Il existe des familles de ce nom à Alger, plus précisément côté Est. Il faudra vous orienter vers ce lieu, je pense. En 62,il y eût beaucoup de déplacements
Amicalement
monenfancealg@yahoo.fr

 
Méssage de : Badarou      posté le : 29 octobre 2015
Bonjour.je cherche Mr benichou fis de hennoun tenez un magazin à frenda.s'il es en vie priere de me contacter
Badreddine84 @outlook. Fr

 
Méssage de : walles.camelia      posté le : 27 octobre 2015
Bravo à l'Algérien du nom de papa_deddine. J'ai été extrêmement touchée par vos paroles pleines de gentillesses et de bonté à l'égard de notre communauté.
Ce que vous dites si bien, je le retrouve dans chacun de mes déplacements dans le pays de mon enfance : l'Algérie.
Je vous prie par ailleurs de persévérer dans le fait que vous semez l'amour par dessus les frontières. Ceux qui y sont insensibles à vos mots qui nous vont droit au cœur, sont ceux qui n'ont pas vécu ce que nous avons vécu.Et là, ma foi, je fais allusion à jojo et un 2 deuxième internaute dont le pseudo m'échappe.
Je suis une vieille mamie née là-bas en Algérie et par amour à ce fantastique pays et peuple, j'ai exprimé à mon entourage, tout comme le fit feu-Roger Hanin, d'être enterrée là-bas à Sainte Eugène (Alger) auprès de mes adorables parents qui y sont et...pour toujours.
La vie est courte , même si l'ont vit 99 ans .
La vie est courte vivons-la dans l'amour , la fraternité et bannissons les mentalités rétrogrades, bannissons la haine et le mépris qui ne sont que le cancer du monde d'aujourd'hui.
Du haut de mon âge, je salue tous les PN qui se reconnaissent dans mon commentaire et, surtout dans le commentaire de notre ami Algérien.
mon mail :
walles.camelia@outlook.fr

 
Méssage de : gégé du 18e à Epinal      posté le : 26 octobre 2015
je recherche antoine EGEA sergent au 18e rgt de transmissions à Epinal en 1956.je suis Gérard SABOURIN sergent lui aussi. nous formions un trio avec Gérard ROLIN
merci pour votre aide.gerard-sabourin@orange.fr

 
Méssage de : Christiane      posté le : 25 octobre 2015
c'est la premiere fois que je découvre ce merveilleu site et je me suis plu à lire et à relire les lettres de didine.
Autant je me suis plu à le lire, autant je suis écœurée par les 2 réponses qui lui sont adressées.
Dommage de refuser la main fraternelle tendue.
C'est cette mentalité qui nous a causé des ennuis
sabet.christiane@hotmail.com

 
Méssage de : Monenfance      posté le : 21 octobre 2015
Bonjour tout le monde.
@jojo r:
Sincèrement, j'aime rendre visite à ce site; je l'aime beaucoup même!
Je pense qu'il faut être objectif, et regarder la réalité telle qu'elle est.Le peuple algérien, une société cosmopolite, avait souffert ( il faudrait relire l'Histoire ...), et souffre encore des séquelles d'une guerre affreuse, des essais nucléaires ( bombes atomiques), des expériences chimiques ( Oued Namous, jusqu'en 1978)...
Le cancer fait ravage dans ce pays,sans parler des malformations de bébés qui décèdent à leur naissance, ou de personnes qui survivent avec un handicap mental et/ou physique...
Malgré tout, ce peuple vous accueille avec un grand sourire, comme on reçoit son propre enfant, revenu de bien loin!
Et que diriez-vous alors des Algériens déportés aux Antilles et leurs souffrances ?
Bien à vous, amicalement.

 
Méssage de : reigal      posté le : 21 octobre 2015
bonjour à toutes et tous ceux qui m' ont peut être croisé
à belcourt:aumerat église st paul ste rita, les groupes laîques, sa piscine, les plongeons du 5m entrainement avec edda frost... en ce moment j,entends parlé d 'émigrants pour moi la F mercirance a été généreuse en 1962 , je suis venu en métropole tous frais payés, nourri, blanchi,chauffage central....et comme d' autres j' ai visité les baumettes ,toul ,blois, metz,
la santé et le camp de thol dans l' ain et ai retrouvé ma famille en1963 gracié par un certain général,nommé par lui même.........
merci de me lire et courage à tous c' est un reigal
lagierah@free.fr

 
Méssage de : laurent      posté le : 2 octobre 2015
papa-dedine est un récidiviste.Il n'est pas pied noir.copain de genevieve.le but c'est de séparer les vrais pieds noirs.
lorenzo.reus@sfr.fr

 
Méssage de : jojo de r      posté le : 18 octobre 2015
On lui donne la parole et il la prend et monopolise le site , ce n'est pas de sa faute , c'est les autres.

Parole ,parole ,parole,parole ,parole encore des mots toujours les mêmes mots, rien que des mots,
parole parole,parole parole.
toujours innocents toujours victimes, nous avons l'habitude, et cela ne changera jamais.
m.relizane92@gmail.com

 
Méssage de : Hervé      posté le : 18 octobre 2015
J'ai quitté à 14 ans Maison Carrée banlieue d'Alger en juin 1962, le coeur gros, le pays de mon enfance, des zalabias et de sidi ferruch, je ne l'oublierai jamais, l'Algérie est dans mon coeur. Comment le traduire aujourd'hui?
hsonnic@vtr.net

 
Méssage de : bilocha      posté le : 15 octobre 2015
j'ai enfin retrouvé ma copine de quartier (cité PETIT)
ODETTE CARRO qui est partie au canada grâce au net ...il me reste encore un vide , ma copine RENEE HERNANDEZ qui habitait aussi le quartier (rue MENUDIER)si quelqu'un a des nouvelles ???
joseph.vargas@hotmail.fr

 
Méssage de : carla      posté le : 11 octobre 2015
papa deddine je crois que votre mémoire est courte, qui etes vous pour monopoliser le site? et vous positionner en donneur de leçons. Désolée de vous contredire
charlyne.vigliano-tozza@orange.fr

 
Méssage de : papa_deddine      posté le : 8 octobre 2015
Jean Pierre
(votre lettre du :27 09 2015)

Excellent ce que vous dites et plus particulièrement dans votre première phrase s'agissant des PN ayant fait ""pleine confiance aux politiciens""
J'aimerais préciser que , sans cette secte de politiciens et surtout, sans la naïveté de mes amis et frères PN , tous et sans exception, vous seriez en ce moment même ICI …donc , vous n'auriez même pas traversé la mer bleue à la hâte , dans des conditions que j'aurais peine à décrire.
Tout ceci c'était au début de 1962.
Alors, qu'il était dit et convenu dans les accords d'Evian, que les PN sont libres de partir ou de rester tout en conservant leurs biens acquis à la sueur de leur front, c'est alors que la rumeur collée crapuleusement sur le dos du FLN , rumeur –faut il le rappeler- qui avait pour seul objectif de créer un tsunami de fuyards convergeant vers les ports d'Oran et d'Alger.
Les plus véreux , et devant les monstruosités des actes dont ils ont été coupables, avaient préparé des embarcations de fortune pour rejoindre au plus vite les côtés Espagnoles qui ne se trouvent qu'à quelques miles de l'Oranie.
La marée humaine n'était constituée principalement que de simples gens, ne sachant à quel Saint se vouer , des gens qui , Ô Seigneur, avaient peine à croire à ce qui leur arrivait.
Profitant de l'anarchie, les extrémistes glisseront dans la foule afin d'esquiver aux barbouzes qui les recherchaient.

Permettez moi d'ajouter, et c'est ce qui est pénible de l'admettre, certains PN continuent –jusqu'à ce jour - à être emportés par des fantasmes, à être machinés , malaxés , utilisés par des nostalgiques qui COMMERCENT sur le dos des rapatriés.
Parmi eux, certains "troubadours" ne connaissant l'Algérie que nom … et qui n'ont rien de PN … avec audace et sans rougir … promettent monts et merveilles à ceux dont les blessures ont peine à se cicatriser.

Que peuvent-ils leur promettre du moment que la page a été tournée un certain 19 Mars 1962 ?

Je suis parfaitement à l'aise pour dire , en tant qu'Algérien, que mes compatriotes et moi même regardons de l'avant et je trouve absolument ridicule que certains PN maintiennent le regard bloqué sur le rétroviseur.
Pas tous, fort heureusement.

Je suis un accroc de l'internet, ceci est vrai , et pour combler mon temps – en tant que retraité - quelques centaines de PN – pour la plupart des retraités eux aussi – maintenons inlassablement contact et , croyez moi, ce n'est que du bonheur de part et d'autre.

Je ne conclurais pas (dans ce message aussi) sans ajouter ce que m'avait chuchoté à l'oreille un vieux Papy venu en pèlerinage: Les Algériens et les PN ont été comme les couples avec leurs problèmes. Quel est le couple qui n'a pas connu de problèmes ?

Merci Jean Pierre
Merci à vous tous amis lecteurs de ce merveilleux site qui réchauffe les cœurs.
Merci à Denisdar qui joue un rôle énorme dans le rétablissement des liens entre les 2 rives.

=> papa_deddine@yahoo.fr


 
Méssage de : papa_deddine      posté le : 6 octobre 2015
Jojo de R (en réponse à votre lettre du 26/09/15

Je suis désolé pour le couple de BelAbbésien auquel vous faites allusion. Je ne suis pas en mesure de vous répondre mais, un tel acte , 2 ans après le 19 Mars 1962, ne doit être qu'un acte isolé dont l'auteur – très certainement -ne pouvait s'en remettre après avoir perdu des membres de sa famille.
Ceci étant, je peux vous garantir , loin de moi de vouloir remuer le couteau dans la plaie, qu'au sein de notre communauté, il n' y a pas une famille qui n'a pas subi les affres de la présence coloniale.
Je peux m'étendre en long et en large sur le sujet mais ceci ne fait pas parti des prérogatives de ce site pour aborder le sujet.
Que le couple repose en paix , c'est tout ce que nous pouvons souhaiter !

Concernant l'organisation que je ne citerai pas pour ne pas leur faire cet honneur, il faut admettre une fois pour toute , qu'elle a été à l'origine du déracinement du million de PN . Bon nombre de PN l'admettent maintenant , bien qu'il aurait été préférable de le comprendre au moment opportun c'est-à-dire quand le sang coulait à flot.

Concernant les réfugiés Syriens et Irakiens, ce, conformément à nos us et coutumes, il n'y a pas un coin de notre honorable terre qui n'a pas reçu son lot de réfugiés. Et nous ne faisons pas autant de tapage comme nous le constatons à travers les médias étrangers.
Outre les Syriens et les Irakiens , l'Algérie accueille également les Maliens , les Nigérians et ceux des pays devenus instables suite à la folie meurtrière de ceux qui se cachent derrière l'Islam – alors qu'ils n'ont rien de Musulmans- pour s'attaquer à des innocents qui ont le malheur de se retrouver au mauvais endroit et au mauvais moment.

Sur ce chapitre , aussi, je peux m'étendre en long et en large comme je le fais régulièrement dans la presse Française et Anglaise.
Juste un dernier point concernant votre expression mes "ancêtres qui ont contribué à faire". Il est vrai , et personne ne peut vous contredire sur ce point.
Si vous faites allusion aux infrastructures scolaires, ma question est la suivante : comment se fait-il qu'au lendemain de l'indépendance , le taux d'analphabètes était de l'ordre de 98.2% ???
Si vous faites allusion aux hôpitaux , je vous informe que l'Algérien ne pouvait avoir accès à ces centres de soins. Il se remettait aux services du taleb du village ou de la dechra. Et c'est ce qui explique l'édification d'un nombre impressionnant de marabouts, de mausolées pour abrutir encore davantage le naïf autochtone qui emmagasinait toutes ces injustices sans souffler mot .
Si vous faites allusion aux bâtiments d' habitations , dites moi , en votre âme et conscience , où habitait l'autochtone ? Dans des appartements ? dans des villas ou alors dans des taudis en zinc et branchages exposés aux vicissitudes du climat ?
Toutes les réalisations auxquelles vous faites allusion , n'ont été que pour assurer le bien être du colon.
Tous ces détails et tant d'autres expliquent le pourquoi de la Toussaint rouge un certain 1°Novembre 1954 comparable à une cocotte laissée sur le feu pendant 132 ans..

Malgré toutes ces injustices , une fois de plus, une fois la victoire arrachée et le cessez le feu décrété le 19 Mars 1962, je suis parfaitement à l'aise pour souligner que la page a été tournée à cette date et qu''il n'existe même pas un soupçon de haine envers les PN.
Les PN sont nos amis et nos frères.
Ils l'ont été et ils le demeurent.
Ils viennent et reviennent chaque année en pèlerinage dans leur quartier d'enfance et , il me plait de le répéter à chaque fois que j'aborde le sujet : ""il faut avoir un cœur bien accroché pour assister à la chaleur des retrouvailles entre les uns et les autres""

Pour le peu de temps qui nous reste à vivre , il faut se mettre en tête que nous sommes exactement comme des invités dans ce bas monde où ne ne sommes que de passage.

Au diable ceux qui cherchent à créer la zizanie entre les PN et les Algériens.
Pourquoi rajouter aux problèmes d'autres problèmes qui relèvent du passé ?


Bien à vous mon cher Jojo
Bien à vous tous mes chers PN lecteurs de ce merveilleux site.

=> papa_deddine@yahoo.fr

 
Méssage de : sb.salah      posté le : 28 septembre 2015
a Jojo de r

Je vous informe que de nombreux Syriens ont trouvé refuge en Algérie et ils y sont bien traités, car ce sont nos frères. Il y a même des Nigériens, des Maliens et bien d'autres ressortissants africains qui y vivent. Quant à l'Algérie qui, comme vous dites, n'est plus votre pays, elle continuera à l'être pour beaucoup d'autres pieds-noirs qui l'aiment toujours et qui y seront éternellement bien accueillis. Sans rancune!
sb.salah @ yahoo.fr

 
Méssage de : MONNIER Alain      posté le : 28 septembre 2015
J'ai connu dan les années 1960 1961 une jeune fille se
prénommant Annie COCARD habitant à El Biar Bâtiment C département d'Alger
alain-monnier@wanadoo.fr

 
Méssage de : JEAN-PIERRE      posté le : 27 septembre 2015
Ce n'est plus la peine de se déchirer à propos des erreurs du passé,nous n'avons fait qu'une seule erreur c'est de faire confiance a des politiciens qui ne connaissaient absolument rien a notre histoire.Nous étions faits pour vivre ensemble car la depuis plusieurs générations;arabes ou pieds-noirs nous appartenions à notre pays l'algérie.Les PN ont commis l'erreur de vouloir rester francais alors que la suite leur a prouvé qu'ils ne l'étaient plus et les algériens ont cru qu'ils pourraient se défaire d'une longue histoire qui nous liait à vie.Merci la france ,les francais,certaines puissances etrangeres(par interet) et des algeriens avides de pouvoir et ne mesurant pas les conséquences pour leur pays.Je n'ai jamais eu la moindre haine envers les algériens,nous étions fait pour vivre ensemble tout en respectant nos différences et nos coutumes.Je le répéte :nous sommes gérés par des hommes qui n'ont qu'un seul objectif, le pouvoir et l'argent en dépit de conséquences catastrophiques pour les étres humains.L'Algérie n'est pas plus belle ou pire qu'un autre pays mais c'était mon pays et cela le restera toujours.
dauphinsclau@sfr.fr

 
Méssage de : jojo de r      posté le : 26 septembre 2015
Réponse a papa Deddine
Heureusement que vous aviez tourné la page un 19 Mars 1962 à midi.
J'avais des cousins qui étaient resté a Sidi Bel Abbes, ils pensaient bien finir leurs jours là-bas malgré tout ce qu'ils avaient vu .
Deux ans après l'indépendance , un dimanche après midi ils ont voulu faire comme avant se promener a un endroit qu'ils appréciaient . Ils ne sont pas revenu vivant de cette sortie. Vous pensez bien que les autres ont vite fait leurs valises et sont rentré en France. Et vous ne pouvez pas mettre cela sur le dos de L O A S comme vous avez l'habitude .
Pourquoi n'accueillez vous pas tous ces migrants qui viennent en Europe qui sont vos frères de même religions. Mais les migrants préfèrent aussi l'Europe plus généreuse que tous ces pays qui sont riches en plus, même si il y fait froid
J'ai aimé l'Algérie mais l'Algérie d'avant, que mes ancêtres avaient contribué a faire, maintenant ce n'est plus mon pays, Je l'ai quitté désespère aujourd'hui je suis heureuse dans être parti .
Je vous salut bien
m.relizane 92 @ gmail.com

 
Méssage de : Leil      posté le : 23 septembre 2015
Je suis née bien après 1962,mais très passionnée de l'histoire d'Oran.Je recherche des personnes qui auraient
habite l'avenue d'Oujda notamment le numéro 86 ou a proximité. Un certain Dr CHOURAKI y aurait vecu.Merci pour toute aide.
sl.archi.two@gmail.com

 
Méssage de : PierrePrat      posté le : 21 septembre 2015
Bonjour,
Je suis écrivain biographe, né en Algérie. Je propose d'accompagner dans la réalisation d'un ouvrage les pieds-noirs qui désirent laisser le souvenir de leur vie à leur entourage. Tous renseignements sur mon site
www.lignesdevies.com ou contact par mail (lignesdevie@orange.fr) ou téléphone 06 72 00 48 29

Bien à vous
Pierre PRAT
lignesdevie@orange.fr

 
Méssage de : papa_deddine      posté le : 19 septembre 2015
Mr.Zougmer43 (votre écrit du 25/06/2015)

Drôle de façon d'engager une conversation.
C'est à croire que vous tenez les clés qui mènent droit à la vérité , par contre , les miennes ne me permettent même pas d'atteindre , ne serait-ce que l'antichambre de la vérité.
Il aurait été plus sage de vous présenter comme j'ai pris soin de le faire , avant d'arriver dans le vif du sujet

Je persiste et signe qu'il y eut 200.000 PN qui sont restés en 62..Vous semblez ne pas me croire, je condidère ceci comme une façon – à vous- de vous consoler.

J'ai toujours dit dans mes écrits que les 800.000 PN qui ont préféré mettre les voiles dans des conditions des plus déplorables, ceux là ont été roulés dans la farine par ceux là mêmes qui étaient sensés les défendre.
Ceux auxquels je fais allusion , ont été les premiers à mettre les voiles dans des embarcations de fortune…dans des embarcations qu'ils avaient pris soin de préparer à l'avance , laissant, ô mon Dieu quand j'y pense, toute une communauté de PN dans des conditions que j'aurais peine à décrire.

S'agissant de la rumeur collée sur le dos des patriotes Algériens, là aussi , et je suis parfaitement à l'aise pour vous dire que c'était un piège qui vous était tendu par les vôtres ( ceux en qui vous faisiez une confiance aveugle) une façon de créer un tsunami de fuyards pour permettre à ceux qui avaient du sang sur la conscience de glisser dans cette masse humaine qui déferlait aux ports d'Oran et d'Alger. Leur objectif tendait à esquiver aux barbouzes mandatés par le général De Gaulle.

Par ailleurs, je me refuse de parler de ceux qui ont été Algériens, et qui ne le sont plus, depuis le 19 Mars 1962. Vous avez remarqué que j'ai utilisé –et à bon escient- le passé composé. Pour comprendre de qui il s'agit, laissons la Bible les décrire :
""herbe qui pousse n'importe où, n'importe quand et n'importe comment et , cette même herbe peut être écrasée n'importe quand , n'importe comment et par n'importe qui"" Je suppose que vous avez compris ceux auxquels je fais allusion.

Si vous n'avez pa compris, je vous demanderais de voir ou revoir le film Français – et bien Français- LA RAFLE et vous comprendrez ce qu'il advient à ceux qui vendent leur honneur , leur dignité , leur famille et leur peuple en collaborant avec l'adversaire. A votre avis , et en étant sincère avec vous même , quel a été le sort de ceux qui, parmi les Français, ont collaboré avec la Guestapo ?

Mr.Zougmer.
En tant qu'Algérien, ayant modestement participé à la révolution Algérienne, je peux vous dire et vous garantir que malgré tout ce que nous avons subi , malgré le sang et les larmes , malgré les humiliations et les sévices, malgré le million et demi de martyrs (vous en avez eu 30.000 dans vos rangs et ce sont des chiffres officiels) l'Algérien quel qu'il soit et où qu'il soit, a tourné la glorieuse page de la révolution un certain 19 Mars 1962 à midi.

Cette guerre a été une partie à deux : les autochtones contre les colons (ou inversement) . Et, dans toute partie à deux , il y a toujours un vaincu et un vainqueur.

Du haut de mon âge, et, fonction de votre style qui est excellent indicateur, je suis plus que certain que vous devez avoir le même âge que moi.
Avec un sourire amical –voire même fraternel- puisque je considère les PN comme étant mes amis et mes frères, je vous invite chez moi, en mon domicile pour vous rendre compte par vous-même que l'Algérien n'a même pas un soupçon de haine envers quiconque.

Nous sommes conscients que tout a une fin alors, pour le peu de temps qui nous reste à vivre, vivons ce peu de temps dans la paix et la sérénité et laissons les historiens faire leur travail en toute impartialité.

Ecrivez moi à mon adresse, je suis ouvert à toute discussion.
N'oubliez pas mon offre.
Bien à vous tous amis lecteurs , fidèles de ce magnifique site.

Blida le 19 Septembre 2015 à 22h30

 
Méssage de : JOCELYNE      posté le : 18 septembre 2015
Je recherche ma famille GOMEZ du coté paternel, native du GUELTA. J'habitais à OUED FODDA, mon père GOMEZ MARCEL tué en 1957. Son frère son prénom était BERNARD, et PAUL GOMEZ mon parrain. Les cousins et cousines SERGE,ANNIE etc...
jacky.mosbach@cegetel.net

 
Méssage de : lili      posté le : 18 septembre 2015
Contente,de,connaitre ce livre d'or.j'habitais bou tlelis et j'aimerai avoir des nouvelles de mes camarades ,je suis partie en _1962 de bou tlelis.je souhaite plein de belles choses a tous.
Annie.ie@laposte.net

 
Méssage de : celou      posté le : 15 septembre 2015
je recherche l'acte de naissance, de la Grand-mère de mon épouse, née le 11 Avril 1904 à Uzès le Duc. A Nantes et à aix ils ne l'ont pas. Ou faire la demande ? Je vous remercie. Cordialement
celou92@live.fr

 
Méssage de : ibancos michele      posté le : 12 septembre 2015
Je recherche mon demi frere il se nomme jean marie mon père a fait cet enfant à une infirmière qu il a connu pendant la guerre en france à son retour à oran il l a présenté la maman et jean marie,a ma mère qui venait aussi d accoucher d une fille c le meilleur ami de mon pere qui a reconnu l enfant .
holzhaeuser.claude@orange.fr

 
Méssage de : fernand      posté le : 11 septembre 2015
je cherche une femme qui vivait oran et qui s appelle Gilbert Amargil.
bekhlouf.nordin @gmail.com

 
Méssage de : Coco      posté le : 3 septembre 2015
Je recherche Pierrot Charrier, né le 5.06.1927, scolarisé à Port-aux-Poules, Oran, ainsi que d'autres
connaissances de chez nosotres.
asnar.joseph@gmail.com

 
Méssage de : saifi      posté le : 2 septembre 2015
bonjour je suit a la recherche d'un groupe d'artiste qui été en Algérie et que mon père a travailler avec eu durant la période 1950 jusqu'a 1962 ou ils ont quitter l'algérie il fond des tourner d'opéra au niveau d'europe il été avec eu s'il y a un membre de ces artiste vivant qu'il me contacte merci

 
Méssage de : zokha abou bekr      posté le : 31 aut 2015
Je m adresse à vert 59.si vous ne pouvez pas me joindre par e mail répondez moi à travers le livre d or. J aimerais bien savoir qui vous êtes. Est ce que vous êtes de lamoriciere? J'aimerais bien entretenir une correspondance avec vous.A très bientôt j'espère .
mimia oum omar @tafna.com

 
Méssage de : sahbi      posté le : 16 aut 2015
cherche famille pujas de tiaret ayant vecu durant les années50
jibisahbi1@gmail.com

 
Méssage de : hadmokh      posté le : 13 aut 2015
bjr coletta navarro, je m appelle hadj j ai vu ton message ; j ai connu tes parents qui tenaient la patisserie place des victoires a tlemcen ; contactes moi pour les nouvelles de tlemcen et des gens de ta connaissance ; amicalement hadj
hadmokh@yahoo.fr

 
Méssage de : orbia      posté le : 12 aut 2015
indienne aux yeux d'or qui êtes-vous ? J'habitais 19 rue Littré à St Eugène et vous parlez du n° 22. On se connait peut-être, je suis née en 1950 à Oran et je m'appelle Clarisse.
clarisse.eslous@orange.fr

 
Méssage de : marguerite jaune      posté le : 11 aut 2015
je recherche daniel furio et sa soeur, francine , furio habitant ,5 rue henri poincarre, ou 10 av jules ferry a oran de la part de danielle sixou j'habitais aussi las bas,je serai tres contente de les lire.
danielle56@bezeqint .net

 
Méssage de : saladin      posté le : 11 aut 2015
Bonjour, à partir d'Oran la Radieuse, je recherche des anciens élèves de l'école Pasteur garçons en ville nouvelle et du lycée Ardaillon.
sb.salah @yahoo.fr

 
Méssage de : jlripolli      posté le : 1 aut 2015
A-G-P VILLEMAIN Victor et G-Oncle VILLEMAIN ont résidé à Detrie : inscrits sur les listes électorales entre 1909 et 1912.
Ils se sont installés en Tunisie vers 1919-1920.
Avez-vous d'autres renseignements sur le passage de cette famille ? Des trous dans ma généalogie lors de leur passage en Algérie
jean-luc.ripolli@wanadoo.fr

 
Méssage de : fati      posté le : 1 aut 2015
Qui connait un certain daniel ne a la rue rochambo bab el oued entre 1955 sa maman sappellait hanini son pere avait un magasin de chaussures
flavie-babone@hotmail.fr

 
Méssage de : Fethi      posté le : 9 aut 2015
Je cherche mes anciens Instituteurs qui ont enseigné a l'école primaire ridha houhou (Ex Ecole cite djubel) OUENZA.(tel que Mr Martin,Mr Tarrus,Mr et Mme Benssasi,Mme Philipe, Mr Telestine etc...
Aussi les Prof du CNET(Mr Caretier,Delbos(Belge),Mr Boutonné,Mr et Mme Castagneris(science et math)etc..
fouathiaa@yahoo.fr

 
Méssage de : loranais      posté le : 6 aut 2015
DANS MON BLOG DES CHANTEURS PIEDS NOIRS
PEDRO DE LINARES ET RODOLPHE ORANE ET BIEN D AURES
http://loranais.musicblog.fr
BONJOUR A TOUS LES PN S DE LA MARINE ORAN ANTOINE TCHOUMINO
oranie14@laposte.net

 
Méssage de : Chrystelle      posté le : 5 aut 2015
Bonsoir,
Je viens de découvrir votre livre d'or des pieds noirs.
Je suis une petite fille de pieds noirs de Kouba, Oran Hussende..
J'aimerais retrouver des gens qui sont allés à l'école avec ma grand-mère Yvette Monparler, elle est née en 1933.. Et mon grand-père Jean-jose Mikaleff de 1930.. Ils vont bien et j'aimerais leur faire un cadeau pour leur anniversaire de mariage de souvenirs pourquoi pas des contacts de leur amis..d'enfance ou de couture et dactylographie pour ma grand-mère ou d'école... Et je recherche aussi mais je n'ai pas trop d'éléments des personnes qui seraient de la famille de mon arrière-grand-mère Marie Vautrin née en 1911.. Qui malheureusement n'est plus la depuis 13 ans qui est la mère de ma grand-mère Yvette Monparler.. Mon arrière-grand-mère marie avait une soeur.. Qui aimait chanter qui s'appelait Reine Vautrin... Elles avaient les yeux bleus... C'était deux opposés une blonde et une rousse... Je crois qu'elle était de Oran ou Kouba... Je sais qu'elles n'ont pas pu revoir un de leur frère qui était si je me rappelle du côté de bordeaux à son arrivée en France... Je pense qu'il est décédé.. Mais j'aimerais tellement avoir des nouvelles de sa famille... Mes grands-parents ont eu 7 enfants dont 4 en Algérie... Dont ma mère Gisele 1953, Annie 1954, Jean-Yves, 1957 et Jocelyne 1959.. Alors si vous avez des informations laissez moi un message par mail...
Merci d'avance..
Même si je n'ai pas eu la chance de vivre là-bas... Pour moi les souvenirs de là-bas m'ont toujours fait rêvé...
Je suis fière d'être une petite fille et fille de pieds noirs...
Chrystelle
chrystellekarine@gmail.com

 
Méssage de : ATLAS      posté le : 28 juillet 2015
Bonjour,
Je suis nee en 1957 en ALGERIE et j'ai habité avec mes parents (famille CHARTIER) rue d'isly à HUSSEIN DEY;
J'ai souvent joué avec les filles de M.Mme BOUDET donc une que j'appelais "babette" ; je n'ai jamais plus eu de leur nouvelle.
Béatrice
beatrice.large@caissedesdepots.fr

 
Méssage de : martine M.      posté le : 27 juillet 2015
je rectifie mon tel
Muglioni Martine Mattei
0664233917
netanya@orange.fr

 
Méssage de : vert59      posté le : 26 juillet 2015
pour zokha abou kekr impossible de vous envoyer un courrier électronique. écrivez moi un émail ça ira peut etre mieux à plus tard peut etre
ffleurdumidi@live.fr

 
Méssage de : paul14000      posté le : 23 juillet 2015
pour des personnes ayant vécu à oran dans les années 1930 ma maman mme estrella joséphine née sarboni est décédée le 11 juin 2015 d'une grave maladie elle repose désormais sur caen
estrella.paul@neuf.fr

 
Méssage de : hadjereszoubir@gmail.com      posté le : 22 juillet 2015
je reponds au message de otis,du 9 juillet 2015,le site tebessa autrefois qui retace l'histoire,de la presence francaise en algerie,compte plus de 100 adherents dont plusieurs originaire du kouif,le web master du site,monsieur jean marie robert,peut vous orienter,pour retrouver des personnees et proceder a votre ajout,au collectif du site.
hadjereszoubir@gmail.com

 
Méssage de : Riri      posté le : 22 juillet 2015
Je recherche la famille ALIBERT qui habiterait actuellement à LUNEL dans le Gard, et qui a habité à NEDROMA dans les années 40, et dont le papa était douanier. Si quelqu'un connaît cette famille! merci de l'avertir.
ritonlabretelle@orange.fr

 
Méssage de : Faty      posté le : 21 juillet 2015
Pour Allalaouda:
Si vous vous rendez sur le site ''vitamine.dz'' vous trouverez plusieurs photos de l'école de filles et de l'école de garçon (près des cafés maures). Vous vous reconnaitrais peut-être?
Je suis née en 1950 et je me rappelle uniquement de la directrice: Mme pédémonte
infologe@yahoo.ca

 
Méssage de : Faty      posté le : 21 juillet 2015
message pour Daouia:
Après l'indépendance, le dispensaire a été repris par Kika (que Dieu ai son âme)et ensuite par une femme dont je ne me souviens pas très du nom mais je sais qu'elle vit toujours à St-Cloud... Es-tu la fille de Kika Freh?
Au plaisir de te lire!
infologe@yahoo.ca

 
Méssage de : Faty      posté le : 21 juillet 2015
Message pour Marie-France:
Contacte-moi, je suis à Montréal. Je pense pouvoir t'aider dans ta recherche et dans ta thèse. J'ai connu pal mal de pieds noirs, la guerre d'Algérie, l'après indépendance et de fameuses retrouvailles après 50 ans...
Au plaisir de te rencontrer!
infologe@yahoo.ca

 
Méssage de : blanco-brochet yvette      posté le : 2 juillet 2015
Je recherche d 'anciennes collègues de travail Anis Col Bleu- et moulin de farine L§J Cohen rue mostaganem a oran
oranie76@free.fr

 
Méssage de : zokha abou bekr      posté le : 19 juillet 2015
Salut vert 59 j'ai un gmail je pense que ça sera possible de me joindre à présent autrement écrivez moi à travers le livre d or merci beaucoup j attends vos renseignements .à bientôt
mimia oum omar @tafna.com

 
Méssage de : Danièle Ramirez      posté le : 18 juillet 2015
Bonjour Monsieur Orloff
Si vous êtes le fils d'Emilienne nous nous connaissons
Votre père était militaire.
Nous habitions Valmy.
Mes grands-parents étaient M.Mme Roméro.
J'allais souvent chez vous.
A bientôt de vous lire.
labutteauxcailles2014@gmail.com

 
Méssage de : Danièle Ramirez      posté le : 18 juillet 2015
Je recherche Mme et Mr LUCHETTI qui habitait Valmy.
Ils ont deux enfants Jean-Marie et Pierre-Marie.
Je les avais revu lorsqu'ils habitaient LE CHEYLAS près de Grenoble puis ils sont partis en Corse et perdu de vue.
Mes grand-parents se nomment ROMERO.
Merci de m'avoir accueilli chez vous à une certaine époque.
labutteauxcailles2014@gmail.com

 
Méssage de : Danièle Ramirez      posté le : 18 juillet 2015
Je recherche Jeanne-Marie NAVARRO.
Nous habitions PLACE CARTEAU quartier Gambetta à Oran.
Nous étions voisines.
Mes parents étaient MR Mme CRUZ.
J'habite à Paris.
Je serai heureuse d'avoir de ses nouvelles.
labutteauxcailles2014@gmail.com

 
Méssage de : agraniou mohamed      posté le : 15 juillet 2015
je voudrais avoir des nouvelles de tous les pieds noirs de Bordj-Nénaiel(famille Fornès Marcel et Henri,Delbano André, Escalès Henri et Gazin Pierre avec lesquels j'ai joué en cadet et junior à la JSBM Bégot, jacquinot dont le père était Gardien chef de la Prison Roger Armandet les filles,Fracassi;Torregrosa,Laville Laurent,Triolo Edmond et son fils,Febrer,Blatt l'ancien Directeur d'Ecole et bien d'autres. Avec mes remerciements
fiscam2000@hotmail.fr

 
Méssage de : saad      posté le : 13 juillet 2015
Voudrais correspondre avec famille Bagur , Fabrere , Gastaud , Font, Camps , Sintes , Leon eldin , Morandini ,
Tous du Hamiz Fort de l eau . Merci de votre comprehension
saadaissa86@gmail.com

 
Méssage de : bert      posté le : 11 juillet 2015
bonjour,
mon papa est né à alger, il s'appelle roger meercadal et sa maman marcelle, ils avaient un bar!

si ca vous rappel des souvenirs je suis preneur de tout souvenir
bertrandmercadal@hotmail.fr

 
Méssage de : carla      posté le : 9 juillet 2015
pour ZOUGMER 43 Votre réponse est remarquable, je partage tout a fait votre état d'esprit les commentaires (loukoum) ne nous feront rien oublier. L’Algérie nous a marqué au fer rouge c'était notre pays. Bien cordialement
charlyne.vigliano-tozza@orange.fr

 
Méssage de : otis      posté le : 9 juillet 2015
bonjour a tous je voudrais savoir si quelqu'un a connu mes parents dans les années 50 au nom de MAERKERKE MARCEL CHEF DE POSTE A LE KOUIF ET MA MERE CECILE merci de me donner quelques renseignements
otis83@live.fr

 
Méssage de : Louis      posté le : 28 juin 2015
Avez-vous connu la famille ADRIANO ouDE LA CRUZ ?
Louis.adriano@yahoo.fr

 
Méssage de : MISTRAL      posté le : 25 juin 2015
Bonjour à tous!!!!!!
Est-ce que notre village,bien sur BOUGUIRAT (ALGERIEN) a un code postal??? pour une adresse postale
(J'ai crée un site,l'on me demande l'adresse ou je suis né,pour le transformer en domaine
D'avance, je vous remercie A+

 
Méssage de : djamel      posté le : 24 juin 2015
Bonjour voici mon livre sur thagaste (Souk ahras) paru il parle de l’ancienne époque d'une cité tellement oublier

http://www.edilivre.com/les-sept-lumieres-de-thagaste-tahar-djefaflia.html#.VYrpPPntmko

 
Méssage de : Daouia      posté le : 23 juin 2015
J'etais en 6e au lycee d'Oran. Je voudrais voir des photos du lycee vue front de mer.
J'etais avant 62 a l'ecole de Laferriere. Ma maitress s'appelait Gabrielle Garbes. Ou est sa famille?
J'ai habite a St Cloud dans la maison de Dr Cor. Mon papa avit repris le dispensaire medical. Je ne retrouve pas de photos....ou ce que sont devenus ces Pieds Noirs...

 
Méssage de : vert59      posté le : 23 juin 2015
pour sokha abou bekhrje n'arrive pas à vous contacter via votre email.écrivez moi sur mon adresse mail je répondrai a bientot

 


012   3 45678910111213141516171819202122232425262728293031323334353637

Livre d'or des Pieds Noirs
Pour poster un message cliquez ici.


Haut de page